Share This Post

Philatélie Mondiale

La Poste fait face à l’effondrement de son activité courrier

La Poste fait face à l’effondrement de son activité courrier

Du fait de la crise sanitaire liée au Covid-19, le groupe public va distribuer en 2020 2 milliards de lettres de moins qu’en 2019.

Que deviendra La Poste lorsqu’elle n’aura plus de lettres à distribuer ? Cette question taraude tous les groupes postaux dans le monde, depuis que le courrier disparaît progressivement au profit des courriels et des SMS. Mais cette échéance, qui semblait encore lointaine, s’est brutalement rapprochée avec la crise sanitaire liée au Covid-19. En 2020, La Poste prévoit, en effet, d’acheminer 2 milliards de lettres de moins qu’en 2019. « Jamais la chute n’a été aussi importante », souligne Philippe Wahl, le patron du groupe.

En dix ans, entre 2009 et 2019, le volume de courrier a déjà été divisé par deux, passant de 18 milliards à 9,1 milliards de missives. Il tombera cette année à 7 milliards. De quoi faire reculer à moins de 18 % la part du courrier dans les revenus totaux du groupe public. Cette baisse sensible va se traduire en 2020 dans ses comptes financiers par un manque à gagner de 2 milliards d’euros sur les revenus de l’activité courrier. Un trou que l’envol des livraisons de colis, depuis le confinement, ne compensera pas (+ 300 millions d’euros de revenus supplémentaires).

Cette crise intervient l’année où La Poste a réalisé une excellente opération financière, en absorbant la très rentable CNP, le numéro un de l’assurance de personnes en France. Grâce aux 7 milliards d’euros d’apport de l’assureur, le groupe postal affichera un résultat net positif en 2020. Sans cette acquisition, il aurait essuyé une lourde perte (évaluée à 1,2 milliard d’euros pour le seul premier semestre de l’année). Rien ne garantit en revanche que La Poste restera bénéficiaire en 2021. La baisse des volumes de courrier devrait certes être moins marquée que cette année, mais elle va se poursuivre l’an prochain, entraînant encore près de 800 millions d’euros de perte de revenus.

En savoir plus avec l’article complet sur Le Monde.fr

Share This Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils