FAQs

Lexique Philatélique

Qu'est-ce qu'un annulé ?

Un annulé (timbre avec surcharge ANNULE) est un timbre dont l’administration a retiré le pouvoir d’affranchissement. Il servait lors des cours d’instruction des facteurs, pour apprendre à oblitérer.

Les timbres pouvaient également être annulés par un quart de cercle dans l’angle inférieur droit. Ces timbres étaient offerts à l’Education Nationale principalement, à l’ADP également pour la constitution de coffret d’initiation philatélique.

Qu'est-ce qu'un aminci ?

Se dit d’un timbre dont l’épaisseur est inégale. L’aminci se produit le plus souvent lors de l’arrachage d’une charnière.
Pour contrôler l’épaisseur du timbre, il suffit de placer le timbre face à une lumière vive et de regarder au travers.

En quoi consiste l'aérophilatélie ?

Cela regroupe en fait tout les documents transportés par la voie des airs : pigeons, ballons montés, planeurs, avions, fusées. Ces documents portent en général la ou les preuves du transport tels que des documents postaux expédiés par voie aérienne, des timbres officiels émis spécialement pour être utilisés sur du courrier aérien, tous types de marques postales, vignettes ou étiquettes concernant ce transport ; le matériel postal acheminé par des moyens aériens. L’aérophilatélie rassemble aussi feuillets, messages et journaux jetés du ciel, moyen de distribution postal considéré comme normal lorsque les services postaux sont interrompus par des événements imprévus. Le courrier récupéré lors d’accidents ou d’incidents d’appareils.

J'ai entendu parler d'Aérogramme mais je ne sais pas à quoi cela correspond ?

Correspondance avion constituée d’une feuille de papier très fin avec timbre imprimé directement dessus (c’est pourquoi ils sont assimilés à des entiers postaux), convenablement pliée et collée, dont les dimensions sous cette forme doivent être celles des cartes postales. Le recto de la feuille est réservé à l’adresse et doit obligatoirement porter la mention « Aérogramme ». Il est interdit d’y insérer des feuillets supplémentaires ou un objet quelconque. Les premiers aérogrammes ont été utilisés en 1933 en Palestine et en Irak. En 1942 ils sont adoptés en Angleterre puis dans les autres pays du monde.

Dans mes recherches, je vois beaucoup le terme charnière associé à des vieux timbres...

Une charnière est un petit rectangle de papier gommé plié au deux tiers dans sa largeur qui permet de fixer le timbre sur une feuille d’album.

La charnière abîme le dos du timbre, notamment quand celui-ci est neuf. L’arrachage de la charnière peut endommager irrémédiablement le timbre, où laisse dans le meilleur des cas une trace inesthétique entraînant une dévalorisation de la côte du timbre neuf.

Pour les timbres oblitérés fixé sur une page d’album à l’aide d’une charnière, il suffit de plonger le timbre et le morceau de feuille support dans un bain d’eau, comme pour décoller un timbre sur lettre. L’arrachage n’est pas conseillé (risque d’aminci)

Ce procédé est abandonné pour les timbres neufs depuis les années 1950 au profit des pochettes.

Qu'est-ce que les cartes maximums et la maximaphilie ?

Ue carte maximum est un document que si compose de 3 parties :
- un timbre, collée coté vue sur la carte
- une carte postale
- une oblitération

Ces trois parties doivent avoir le même sujet.

La carte postale ne doit pas avoir été émise pour le timbre, ce qui exclu la plupart des souvenirs des associations philatéliques ou des éditeurs de « premier jour ».

L’oblitération doit être concordante, en particulier dans le lieu, et se situer dans la période de vente du timbre, ce n’est pas obligatoirement l’oblitération « premier jour ».

Ainsi, certains timbres ne peuvent faire l’objet d’une carte maximum : les timbres montrant un monument étranger ne peuvent être oblitérés à l’étranger, et la concordance de lieu ne pourra donc jamais être satisfaite.

Plus d’informations chez les Maximaphiles français

Quelle est la différence ntre un bloc et un carnet de timbres ?

Un bloc est un ensemble de quatre timbres ou plus n’ayant pas été séparés. On rencontre souvent des “blocs de 4” avec deux timbres en bas et deux timbres en haut, et des “blocs de 6” composés de trois timbres en bas et trois timbres en haut.

Un carnet n’est pas un bloc, on parle plutôt de bande-carnet (dans le cas ou la bande a été séparée de la couverture).

Un carnet regroupe un ou plusieurs timbres sous une couverture le plus souvent illustrée.

Dentelure, dentelé, non-dentelé, quézaco ?

On parle de dentelure d’un timbre pour parler des trous de picot sur les bords d’un timbre qui permet de séparer les timbres les uns des autres.

On parle de non-dentelé pour un timbre qui n’a pas de dentelure (A noter, les non-dentelés du XIXème siècles (Cérès et Napoléon), les non-dentelés accidentels et les non-dentelés officiels (imprimé jusqu’à peu).

On mesure la dentelure d’un timbre en comptant le nombre de dent sur deux centimètres. Pour ceci, on s’aide d’un odontomètre (du simple carton à l’odontomètre électronique). Un timbre dit dentelé 13*12 1/2 est un timbre qui compte 13 dents sur deux centimètres en vertical, et 12 dents 1/2 sur deux centimètres en horizontal.

Qu'est-ce qu'un entier postal ?

Un entier postal est un support sur lequel est imprimé un timbre. Par support, on entend, enveloppe, carte postale…

1 Comment

  1. Bravo Guillaume … Super site !

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils